Le pied de nez de Google à l'Intelligent Tracking Prevention d'Apple | Publications

En juin dernier, Apple a lancé l’Intelligent Tracking Prevention (ITP), ou la prévention du tracking intelligent, dont l’objectif est de limiter les trackers tiers qui tentent de s’accaparer les données de navigation sur d’autres sites.
Seulement quelques mois plus tard, Google répond à la mesure d’Apple en mettant au point une solution qui assure le maintien du tracking de conversion. 

Besoin d’un rappel sur les cookies? Vous voulez comprendre ce qu’est l’Intelligent Tracking Prevention? Vous êtes au bon endroit ! Dans cet article, nous répondrons aux questions ci-dessus et tenterons de vous fournir une explication claire de l’impact de l’ITP, de la contre-mesure de Google ainsi qu’une marche à suivre des implémentations nécessaires pour votre/vos compte(s).

Un cookie, c’est quoi encore?

Pour comprendre la mesure prise par Apple, il est essentiel d’être familier avec la notion de cookie. Un cookie est un petit dossier de données placé sur votre ordinateur par un site internet lorsque vous visitez celui-ci. Il existe deux types de cookies:

  • Le “First-party” cookie: le cookie est mis sur le nom de domaine qui apparaît dans la barre d’adresse du navigateur. Le cookie appartient au site internet en question.
  • Le “Third-party” cookies (ou tiers): le cookie est mis par et sur un nom de domaine différent de celui apparaissant dans la barre du navigateur. Les cookies appartiennent à un tiers, comme par exemple, Google. A noter qu’afin de récolter des données démographiques ou pour mettre en place une stratégie de remarketing, il est nécessaire d’installer des cookies tiers.

Qu’est-ce que l’Intelligent Tracking Prevention (ITP)?


L’objectif de l’ITP est de limiter les trackers tiers. Avec l’ITP, les cookies tiers qui permettent de suivre les utilisateurs à travers plusieurs sites ne peuvent être utilisés que pour 24h à partir du moment où un utilisateur visite un site internet via Safari. Après 30 jours, les cookies sont entièrement effacés. L’explication officielle d’Apple concernant cette mesure est d’assurer la confidentialité, dans un monde où le respect de la vie privée en ligne a complètement changé.

Un exemple: vous avez visité le site internet de Zalando la semaine dernière.  Il est fort à parier que, depuis lors, vous ne cessez de voir des bannières avec la paire de chaussure que vous convoitez! Et ce, peu importe le site sur lequel vous naviguez. En un mot, l’objectif premier de l’ITP est d’empêcher ces annonces de vous poursuivre alors que vous naviguez sur d’autres sites.

Quel est l’impact pour les annonceurs & pour Google?

Google a recours à des cookies tiers pour le tracking des conversions. La mesure prise par Apple impliquerait que toutes les conversions qui se sont produites au delà de 24h - à partir du moment où l'utilisateur a cliqué sur une annonce - ne seraient pas trackées, et ne remonteraient dès lors pas dans le compte Adwords de l'annonceur.

Reprenons l’exemple de Zalando. Lorsque que vous cliquez sur une annonce Adwords, puis naviguez sur le site de Zalando et que, 3 jours plus tard, vous revenez de manière organique pour acheter cette fameuse paire de chaussures, l’ITP empêche cette conversion d’être enregistrée dans votre compte Adwords. Le pouvoir des annonceurs est ainsi réduit car une partie importante des conversions en ligne n’est dès lors plus attribuée à la source de trafic qui a permis de générer la conversion en question.

Avec 35% du trafic mobile belgesur le moteur de recherche Safari, en octobre 2017 (source: howwebrowse.com), il y a un risque que les annonceurs voient leur volume de conversions diminuer de manière significative. Il leur sera également plus difficile de mesurer le retour sur investissement de leurs annonces sur appareil mobile. Par conséquent, certains annonceurs pourraient diminuer leur investissement sur la plateforme Adwords, faisant de Google le grand perdant. Et perdre ne fait pas partie du lexique de Google!

En octobre 2017, 35% des utilisateurs mobile utilisent Safari


La réponse de Google à l’ITP?

Il n’a fallu que quelques mois à Google pour réagir à la mesure d’Apple. Le géant a développé un nouveau cookie Google Analytics permettant de capturer les données provenant de Safari,  tout en restant conforme avec l’ITP.

La solution fonctionne de la manière suivante: actuellement, le cookie de conversion est placé sur le domaine Googleadservices.com, faisant de ce dernier un cookie tiers. Mais dès cet automne, le nouveau cookie Google Analytics sera intégré sur le domaine de l’annonceur. Il s'agira donc d'un cookie "first-party" qui le rend conforme à l'ITP. Le tracking des conversions Adwords provenant de Safari sera donc maintenu.

Comment maintenir le tracking des conversions?

Si vous avez déjà lié vos comptes Google Analytics et Adwords (ce que la plupart des annonceurs ont fait), vous ne devez rien faire. Avec le nouveau cookie GA (_gac), Google Analytics utilise les cookies “first-party” et partage les données avec Adwords, ce qui assure le tracking des conversions.

En revanche, si vous avez installé le tracking de conversion Adwords via Google Tag Manager, il vous faudra créer le "Conversion Linker Tag" afin d'assurer le maintien du tracking des conversions. Vous trouverez la marche à suivre dans le paragraphe qui suit.

Comment installer le GTM Conversion Linker Tag?

Si vous gérez l’outil GTM in-house, l’installation du Conversion Linker Tag ne vous prendra que quelques minutes.

  1. Sélectionnez “add a new tag” et choisissez “conversion linker”.

  2. Sélectionnez le trigger par défaut “all pages” qui assure que le tag se déclenche sur toutes les pages de votre site.

  3. C’est tout! N’oubliez pas de tester votre tag et de le publier.

publication auteur eleonore de richecour
AUTEUR
Eléonore de Richecour

| LinkedinCette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Tags:

Prenez Contact

Semetis | 44 Rue des Palais, 1030 Bruxelles - Belgique

+32 (0)2 211 34 50

welcome@semetis.com

Connectez-vous